article
18 July 1997 by -

Sept Rwandais, dont plusieurs hauts responsables de l'ancien régime, ont été arrêtés au Kenya, le 18 juillet. C'est la plus importante opération de ce type réalisée par le procureur. Elle marque un tournant dans la stratégie des poursuites. Et symbolise le revirement de la politique kenyane dans la région. C'est la plus grosse opération menée par le bureau du procureur depuis l'établissement du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR). Simultanément, ce sont sept nouvelles personnes qui sont arrêtées et transférées à la prison internationale d'Arusha.

article
25 April 2005 by Thierry Cruvellier

When the defence case in the military trial opened on 11 April before the International Criminal Tribunal for Rwanda (ICTR), there was an inevitable feeling of vertigo. "The first word that springs to mind is: Finally! Eleven years after the crimes, nine years after his arrest, eight years and three months after his arrival in Arusha, Colonel Bagosora can finally begin to explain himself. Raphaël Constant, the lawyer for the most famous Rwandan genocide suspect, is one of only two people in the courtroom to have followed the lengthy proceedings against Théoneste Bagosora and his three co-accused from the start.

Aloys Ntabakuze